Respirons par le nez

22 avril 2024

Cette semaine, Pierre Chassey, depuis longtemps fidèle lecteur de ce blogue, m’a fait parvenir un texte publié sur Facebook qui lui avait été relayé par une connaissance. Comme souvent, ce que l’on peut lire sur ce réseau social est sujet à l’enflure et à la désinformation. Celui dont je parle aujourd’hui semble avoir subi de multiples mutations depuis le message numéro 1. Je vous le copie dans son intégralité pour m’assurer de ne pas tomber à pieds joints dans le piège de la mésinformation.

« Nouvelle règlementation sur linterdiction du stationnement des VR et roulottes🚫

Le 2 avril dernier, la municipalité de Sainte-Élizabeth-de-Warwick a proposé un projet de règlement visant à restreindre le stationnement de VR et roulottes dans notre beau village. 

Les zones ciblées par ce nouveau projet de règlement, soient les zones 7 et 9 de la municipalité, correspondent à des terrains privés strictement utilisés lors d’évènements à la Fromagerie du Presbytère.

À Sainte-Élizabeth-de-Warwick, nous accueillons semaine après semaine, des milliers de visiteurs et les propriétaires de véhicules de camping en font partie. L’activité économique générée par cette industrie florissante est de plus en plus importante et ne devrait pas être négligée. Les dépenses de consommation effectuées par cette clientèle lors de son passage parmi nous (3.4 milliards en 2019 au Canada) ont non seulement un impact important sur l’économie de notre municipalité, mais également sur toute notre région.

En empêchant le stationnement des VR et roulottes sur les endroits désignés des terres de la Fromagerie, ce projet de règlement du Conseil va à l’encontre du développement touristique de la région. »

Avant de me commettre sur ce « post », jai préféré remonter à la source même du texte original et lire ce que disait le projet d’apporter une modification au règlement de zonage sur lequel s’étaient penchés les élus du Conseil. Cliquez sur ce lien si vous voulez lire ce qui est proposé.

J’ai alors compris que ce qui a été adopté est en fait la première version d’un amendement au règlement de zonage. Cela fut fait le 2 avril. Suivra le 29, une assemblée publique ou chaque citoyen, individuel ou corporatif, pourra exprimer son point de vue. À la suite de cette consultation, le projet de règlement initial pourrait être amendé et, après une nouvelle approbation, expédié à d’autres paliers gouvernementaux comme l’exige la procédure. Une fois ces étapes franchies, il deviendrait officiel et applicable.

Dès les premiers mots, le message apparu sur Facebook induisait un biais, laissant entendre qu’il sagit d’une interdiction du stationnement de VR dans le village. Pourtant, dans le projet de règlement, qui en est à sa première version, je le rappelle, il est simplement question d’encadrer le stationnement pour les véhicules récréatifs et non de l’interdire. Comment pourrait on reprocher à une municipalité de prendre ses responsabilités en matière d’aménagement et de gestion de son territoire ?

Nous verrons bien ce qui résultera de la consultation qui aura lieu dans quelques jours. D’ici là, gardons la tête froide et continuons de respirer par le nez.

Commentaires

Stephane

Et de bien accueillir le touriste au lieu de vouloir toute encadrer. C'est comme de dire que les touristes sont des animaux ayant besoin d'être contrôler. Ne sommes nous pas supposer vivre dans une société civilisée. Toutes ces controverse sont souvent initiées par un petit groupe de frustrés en mal de vivre. C'est ça le Québec maintenant. Perce, Charlevoix, iles de la madeleines, etc... heureusement, le reste du Canada nous attends!

Pierre

Bravo, Encadrer le stationnement des VR serait une bonne chose selon moi. J’aime aller dans votre région, mais si je peux dormir près de la fromagerie c’est encore mieux. Particulièrement le vendredi lors des soirées animées. La fromagerie, une organisation de première classe!

France

Et voilà l'importance de ne jamais se fier aux rumeurs. Vaut toujours mieux aller à la source. C'est aussi la raison pour laquelle les sites qui figurent au répertoire ARRÊT Nuitée VR sont exclusivement des sites qui ont été inscrits par les localités accueillantes, donc en conformité avec leur règlementation et pour la grande majorité acceptés par résolution, entre autres. Tout peut sembler si facile, mais il n'est pas rare de faire une approche auprès d'une localité et d'obtenir un résultat qu'après plusieurs mois - année(s). De là l'importance de chouchouter ces sites offerts, ces privilèges tellement appréciés. Je salue l'initiative de Sainte-Élizabeth-de-Warwick, qui prend le temps de se questionner et qui est consciente que l'apport des caravaniers dans sa municipalité est non négligeable pour ses entreprises. Qui sait, les caravaniers auront peut-être une belle offre au terme de ce processus. France Administratrice ARRÊT Nuitée VR

Michel

Les villes comme commencent à légiférer de plus en plus pour les dodos en VR sur leurs territoires. La ville de Trois-Rivières ferme le stationnement VR au sanctuaire Notre-Dame-du Cap pour l’été 2024. Ils vont aménager une halte payante comme Leclerville. qui demande 30$/jour + frais de services 3,95$ + nos belles taxes pour un forfait total de 40$ sans aucun services. Nous en sommes rendus la, les villes viennent de trouver une nouvelle manière de nous faire les poches.

Pierre

Merci de cette "mise à niveau". J'ai bien hâte de voir le résultat de la consultation qui aura lieu car le nouveau règlement ne tient pas compte, sauf avis contraire , des soirées qui étaient organisées par la Fromagerie, musique et dégustation fromages Les participants fournissant eux même le vin. Je suis curieux de savoir ce qui dérangeait, les soirées ou le vin ou l'abus peut-être par certaines personnes de ce dernier? La limite du nombre de VR sera selon moi un frein à la fréquentation. Attendons le résultat

Pour nous faire part de votre commentaire sur ce billet, veuillez remplir ce formulaire.

*Seul votre prénom et commentaire seront publiés

Sur le même sujet

Paul Laquerre

Traversiers et propane

13 mai 2024

En savoir plus +

Paul Laquerre

Même invisibles, on en voit de plus en plus

6 mai 2024

En savoir plus +

Paul Laquerre

Une voix isolée, non ! Mais des dizaines de milliers à l’unisson, oh que oui !

29 avril 2024

En savoir plus +