Le sentier de la Palestine

18 janvier 2023

Masar Ibrahim… Le sentier de la Palestine

Depuis quelques mois, j’ai choisi de vous amener en dehors du Québec, du Canada (à l’exception de la Terre-de-Baffin) et même, du continent nord-américain, pour vivre des expériences de plein air associées à la découverte de formes inédites de camping.

Après la Jordanie, nous traversons la frontière gérée par Israël afin de pénétrer en Cisjordanie, sur le territoire d’un pays qui n’existe pas: la Palestine.

On ne saurait trouver meilleure façon de découvrir la Palestine véritable que d’y marcher sur les traces du patriarche et prophète Abraham, à la rencontre d’une population chaleureuse, d’un passé qui se perd aux confins de l’histoire de l’humanité, d’une culture résiliente, d’une cuisine aussi savoureuse que colorée, d’une nature saisissante et d’un présent préoccupant.

Ce n’est pas sans raison que les initiateurs du sentier de longue randonnée Masar Ibrahim al Khalil le présentent de prime abord comme un circuit pédestre culturel. Plus que nulle part ailleurs, la marche en Palestine revêt une mesure humaine éminemment saillante. Cette piste bien balisée et cartographiée parcourt le territoire sur plus de 330 kilomètres, à partir de Rummana, au nord-ouest, jusqu’à Beit Mirsim, au sud-ouest. Elle franchit plus de 50 villes, villages et communautés bédouines, dont Naplouse, Ramallah, Jéricho, Sea Level, Bethléem, Hébron et maints autres. Nous fait traverser des environnements d’une incroyable biodiversité. Des milieux verdoyants à l’approche de la côte méditerranéenne jusqu’au désert austère qui encadre la Mer Morte et les vallées grandioses sur les flancs desquels s’agrippe le sentier.

Désigné « meilleur nouveau sentier en 2018 » par le National Geographic, il offre d’intéressants défis physiques, mais le niveau de difficulté demeure intermédiaire.

En ce qui a trait au camping, cette expérience nous conduit à une puissante découverte en nous permettant de passer quelques nuits dans de vrais campements bédouins. Avec ceux et celles qui comptent sans doute parmi les inventeurs du camping. Ces nomades qui vivent en se déplaçant constamment depuis des millénaires et en habitant sous la tente.

Image Camping Caravaning
Image Camping Caravaning La communauté bédouine de Arab Ar-Rashyida
Image Camping Caravaning Un campement bédouin au milieu du désert de Cisjordanie.

Étape marquante

Nous n’avons pas franchi le sentier Masar Ibrahim au complet, mais réalisé plusieurs étapes stratégiques. Coup de foudre dès l’arrivée à l’intérieur des terres avec la charmante petite ville de Sébastia, près de Naplouse, nichée sur une colline dont l’étroit chemin d’approche est bordé d’un alignement de colonnes romaines. Les dernières trouvailles archéologiques démontrent que Sébastia est littéralement érigée sur l’empilement de plusieurs époques de vestiges archéologiques qui remontent à l’âge de Bronze puis aux Assyriens, aux Grecs, aux Romains, aux Croisades et j’en passe. En plein cœur de la ville, près du temple d’Auguste, construit par Hérode, on trouverait même le tombeau de Jean le Baptiste dans le sanctuaire qui porte son nom.

Sébastia compte deux auberges on ne peut plus accueillantes et belles de simplicité, que leurs jeunes propriétaires essaient d’établir dans un marché qui n’existe pas encore. Le petit déjeuner servi sur la terrasse constitue l’un des tableaux culinaires les plus pigmentés et savoureux qui se puissent.

Non loin, le menu du restaurant Holy Land Sun, avec son alcôve blanche où trônent les nouveaux mariés lors des noces, affiche nombre de succulentes spécialités cisjordaniennes (viandes grillées et riz avec de nombreuses trempettes) que le propriétaire, Hafez Kayed, voudrait toutes nous faire gouter dans sa générosité enthousiaste.

Des panoramas inoubliables

Une des sections du sentier nous amène carrément dans le désert, aux portes de Jérusalem, jusqu’aux panoramas qui dominent la fabuleuse vallée du Jourdain. C’est à la conclusion de cette marche qu’apparait la vision hallucinante du monastère grec orthodoxe de Saint-Saba que seuls les hommes peuvent visiter… Une des plus grandioses perspectives qu’il m’ait été donné de contempler en me demandant où j’étais rendu, tant dans l’espace que dans le temps.

L’étape de Duma à Kufr Malek (12.1 km) relève quelque peu le niveau de difficulté en alternant du sommet du canyon au lit de la rivière asséchée qui a sculpté cette nature éblouissante.

Une autre vallée encaissée et tapissée de végétation nous conduit à Ein al-‘Auja en suivant les corniches du wadi ou en s’accrochant aux parois sur une piste parsemée de vertiges. Deux magnifiques moments de randonnée.

Durant les pauses, les guides s’affairent immédiatement à préparer le thé sucré auquel tout le monde s’est rapidement habitué après plusieurs séances quotidiennes de dégustation. C’est devenu notre drogue ! Le café local est un café turc largement aromatisé de cardamome que j’ai trouvé extrêmement amer et que je n’ai pas réussi à apprivoiser.

Image Camping Caravaning Le rituel du thé en sentier

De Jérico à la Mer Morte

Pour varier, nous avons visité Jéricho à vélo sous les clameurs de bienvenue lancées par les travailleurs de la construction, les marchands et les automobilistes. La ville, une des premières dans l’histoire de l’Humanité, recèle plusieurs trésors anciens, outre le Mont de la Tentation, dont le palais d’Hérode perdu dans un terrain vague. Ce dernier, qui a fait l’objet de fouilles archéologiques dans le passé, est maintenant à l’abandon à cause du classement du territoire effectué par Israël après les accords d’Oslo et qui interdit toute forme d’initiative palestinienne en Zone C, (administration et sécurité assumées par Israël.) 60 % du territoire est classé Zone C.

La dernière journée, nous sommes debout à 2h30 AM pour nous diriger vers la communauté bédouine de  Arab ar-Rashyida qui nous fera faire en 4 X 4 une partie du sentier vers la crête des falaises qui bordent la Mer morte afin d’assister au spectacle solennel et mystifiant du lever de soleil au-dessus de la Jordanie.

Dans mon prochain blogue, nous irons camper chez les Bédouins…

Web et Facebook :
Sentier Masar Ibrahim : masaribrahim.ps / facebook.com/masaribrahim

Image Camping Caravaning Lever de Soleil sur la Mer Morte

Commentaires

Pour nous faire part de votre commentaire sur ce billet, veuillez remplir ce formulaire.

*Seul votre prénom et commentaire seront publiés

Sur le même sujet

Yves et Joanne

Nouvelle-Écosse

10 avril 2024

En savoir plus +

Paul Laquerre

Quand la réalité se moque de la théorie

8 avril 2024

En savoir plus +

Paul Laquerre

Sur la route des détours

2 avril 2024

En savoir plus +