Campin de luxe en Inde

22 février 2023

Mes pérégrinations à travers le monde m’ont amené à découvrir des formes de camping qu’on ne pourrait même pas soupçonner dans notre univers nord-américain ainsi que des environnements qui semblaient sortis des rêves les plus fous. À ce chapitre, l’Inde figure en tête de lice.

De plus en plus de touristes choisissent un forfait de randonnée pédestre et camping pour explorer une destination exotique. À ce chapitre, l’Inde offre une expérience incomparable dans l’état du Madhya Pradesh.

Exception faite du nord de cet immense pays, dans la région montagnarde de l’Himalaya, la randonnée pédestre organisée et le camping « rustique » étaient des activités à peu près inexistantes en Inde. D’abord, les nombreux parcs nationaux demeuraient interdits à toute activité de plein air, outre certains safaris d’observation, sous prétexte de protection intégrale, mais, surtout, parce que l’État ne voulait pas s’engager dans ce type de développement. Ensuite, culturellement, dans un pays où tous luttent pour leur survie, l’idée de marcher pour le seul plaisir ou pour sa santé demeure un concept futile.

Image Camping Caravaning Grand service pour l'apéro au bord de la rivière Pachmarhi

Mais voilà que récemment, le vaste état du Madhya Pradesh, le « cœur » de l’Inde, a pris les choses en main et décidé d’ouvrir ses extraordinaires espaces protégés aux activités de plein air. Et, pour ce faire, elle peut compter sur l’expertise de pourvoyeurs de tourisme d’aventure indiens qui privilégient le développement durable et le respect intégral de l’environnement. Ce qui n’exclut pas, vous le verrez, une touche de grande sophistication. Cette expérience est offerte par l’un des meilleurs pourvoyeurs de tourisme d’aventure au monde, Ibex Expedition, et son charismatique fondateur, Mandip Sing Soin ainsi que d’entreprenants jeunes hôteliers de la capitale : Bhopal.

Image Camping Caravaning Parc Saptura, tente pour 2 personnes

L’entrée dans la jungle

L’amorce du circuit consiste, après avoir roulé de Bhopal au parc Satpura, à pénétrer profondément dans la jungle, de la route jusqu’au premier campement, en suivant principalement le lit asséché d’un cours d’eau saisonnier. Chemin faisant, notre groupe de 11 marcheurs fait connaissance avec l’équipe de 12 personnes (guides, cuisine et logistique) qui nous accompagne. Le premier lunch donne le ton avec une longue tablée couverte d’une variété de spécialités indiennes chaudes ou froides sur le menu. Un groupe de macaques excités tourne autour du site en hurlant. Il fait chaud. Le terrain est plat. La marche reprend au milieu d’en environnement de feuillus et sous un ciel radieux.

Je suis dans la région du Madhya Pradesh, au centre de l’Inde, dans le parc national Satpura et sa réserve de tigres. Il s’agit du seul parc de la région où la randonnée pédestre est tolérée avec l’obtention d’un permis. Je débute par 3 jours de rando le long de la rivière Pachmarhi.

La révélation

Une véritable révélation nous attend à la conclusion de la première étape. Le campement le plus extraordinaire qu’il m’ait été donné de voir et d’habiter. Il compte une rangée de tentes doubles de type prospecteur avec nos bagages portés à l’entrée. L’aménagement des lieux est impressionnant. Derrière chaque tente, on trouve une unité sanitaire de toile, privée et discrète, avec une douche d’un côté, une toilette sèche de l’autre et un bassin au centre. Prêt pour la douche ? Le personnel remplit les poches réservoirs d’eau chaude en un clin d’œil et dans la plus parfaite discrétion. Sous la tente, aménagée avec gout, on vient glisser une bouillotte chaude sous le duvet avant le coucher et, au réveil, le lave-main extérieur est déjà rempli d’eau chaude.

Image Camping Caravaning Douche, toilette et lavabo derrière chaque tente

Gastronomie indienne

Dans un décor montagneux fabuleux, la table nappée de rouge est montée comme dans un grand restaurant et le buffet indien est préparé sur place par un chef et son équipe qui travaille en retrait. Y trônent, l’incontournable pain plat, Chapati ou les Naans. Les sauces comme le Raïta au yaourt. Mets au fromage Paneer. Riz assaisonnés, lentilles (Dhal), pois chiche, currys et viandes diverses.

Au terme de la rando quotidienne, tout le monde s’étonne de trouver un bar des plus complets et un serveur super sympathique, autour d’un cercle de fauteuils. Des bouchés chaudes sont servies pendant que l’on savoure une bonne bière ou un cocktail autour d’un feu composé de sacs de papier dans lesquels brulent des chandelles. Au coucher, le bout du bout, des bouillottes d’eau chaude réchauffent les lits. Du jamais vu ! Au petit matin, thé café sont prêts avec petit déjeuner indien. Tout ce campement sera totalement démonté et toutes traces effacées, pour être remonté entièrement sur le site du prochain campement.
En rando

Nous partons le lendemain pour une marche de 15 km le long de cette superbe rivière dont le niveau hivernal (décembre) est très bas. Les oiseaux sont nombreux et on observe une flore inusitée que nous présentent deux guides du parc national. Ici, un jaguar a marqué l’endroit en lissant le sol et en imprégnant un arbre voisin. Là-bas, un papillon se confond parfaitement avec les feuilles sèches. La rivière a sculpté son parcours dans la pierre, au milieu des montagnes qui l’encadrent.  Plusieurs ne résisteront pas à la baignade dans les eaux froides et limpides. Le moment fort de la journée sera le relevé des traces fraiches d’un tigre dans la boue. Mais (heureusement) nous ne le verrons pas. Plein de singes macaques cependant et un bison indien en conclusion. L’expérience peut se poursuivre ainsi durant une semaine…

Lodge dans la jungle

Dans la seconde partie du périple, les randonneurs déménagent au Reni Pani Jungle Lodge où, autour du chaleureux bâtiment qui regroupe salle à manger et salons, on peut choisir la tente de luxe climatisée, une structure permanente surmontée d’une toile, ou la villa douillette dotée d’une grande salle d’eau et d’une douche extérieure. Comme les léopards ont l’habitude de venir s’abreuver à l’étang voisin la nuit, il est essentiel de demander une escorte pour sortir en soirée.

À partir du lodge, les transferts en jeep nous font découvrir une région agricole des plus pittoresques en nous conduisant dans divers secteurs du parc national Satpura pour y vivre maintes formes de safaris en randonnée pédestre, à vélo, en jeep et en canot sur le réservoir Tawa pour observer les oiseaux. Outre les singes, antilopes, cochons sauvages, cerfs, bisons et alligators, nous avons surpris un énorme léopard à quelques mètres du véhicule.  L’expérience à vélo (VTT) dans la réserve au lever du jour laisse des images impérissables avec un petit déjeuner mémorable pris sur le capot de la jeep. Pour plusieurs, la journée se termine par une agréable session de yoga avant un autre repas gargantuesque aux effluves relevés de safran, de piment et de coriandre. Le bonheur doit ressembler à ça !

Informations : ibexexpeditions.com

Image Camping Caravaning Reni Pani Jungle Lodge et leur tente climatisée

Commentaires

Pour nous faire part de votre commentaire sur ce billet, veuillez remplir ce formulaire.

*Seul votre prénom et commentaire seront publiés

Sur le même sujet

Yves et Joanne

Nouvelle-Écosse

10 avril 2024

En savoir plus +

Paul Laquerre

Quand la réalité se moque de la théorie

8 avril 2024

En savoir plus +

Paul Laquerre

Sur la route des détours

2 avril 2024

En savoir plus +